Methana...  

Nous avions envisagé initialement, faire une escale à Poros, situé à l'Est du Péloponése. Après quelques lectures , Methana semblait sympathique et constituait une suite logique à nos visites des iles volcaniques; nous décidons  donc de troquer Poros avec Methana. Or, avec du recul, je ne suis pas sûre que le choix était très judicieux... 

Le port est très bien abrité et doté de pendilles; bon nombre de bateaux hivernent à flot. Le souffre, présent dans l'eau du port,  empêcherait les petits organismes vivants, de venir se fixer sur la coque....Donc, pas besoin d'antifouling !  

  


Au sud du port, se trouve une source d'eau chaude sulfureuse ; nous sentons bien cette odeur caractéristique d"œuf pourri" !  L'eau est clair mais ne nous donne pas pour autant  envie d'y tremper notre "carcasse" malgré ses vertus bénéfiques semble-t-il...    

 Juste à côté du port, ce centre thermal, fermé actuellement, offre  des bains sulfureux très  bénéfiques, semble-t-il, contre les affections rhumatismales...
Juste à côté du port, ce centre thermal, fermé actuellement, offre des bains sulfureux très bénéfiques, semble-t-il, contre les affections rhumatismales...

La ville de Methana n'est pas très attrayante, elle semble endormie... Nous n'avons pas très envie de séjourner plus longtemps , d'autant plus que  lors des navigations précédentes,  nous constatons que notre équipement vestimentaire vieillissant aurait besoin d'être changé; nous espérons trouver  ce dont nous pourrions avoir besoin à Athénes ! 

 

Nous quittons donc Methana pour Aegine, situé à une vingtaine de milles. De là, nous atteindrons aisément, par ferry, la capitale toute proche pour y  faire nos emplettes... 

Écrire commentaire

Commentaires: 0